5 motion designs qui ont changé le monde du design d'animation

Thursday
15
July
2021
- à lire en
5
minutes
Voici 5 films qui me hantent depuis que je suis rentré dans le monde du motion design. 5 films qui ne datent pas d'hier, mais qui restent encore gravés dans ma mémoire et qui continuent de m'inspirer. Si vous ne les avez pas encore vus, c'est le moment !

Metamorphosis, du studio Buck

Buck est aujourd'hui un des plus gros studios de motion design aux Etats-Unis, et c'est par ce film, sorti en 2012, que tout a commencé ou presque. Émotionnellement parlant, il n'y a rien à dire : c'est bizarre, entêtant, sombre, et touche directement notre inconscient. Mais c'est bien la technique utilisée qui rend cela possible : une animation dessinée entièrement à la main avec une cadence d'images élevée, approchant de celle d'un film, qui rend l'oeuvre d'une fluidité remarquable.

La musique et la voix achèvent de nous immerger dans le monde créé par son directeur artistique Joe Mullen.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter la page dédiée sur le site de Buck.

Vous pouvez aussi écouter son histoire racontée par son co-fondateur, Ryan Honey.

Et si cette aventure vous a plu, The Mill, un autre gros studio américain, a imaginé une autre histoire pour GoodBooks, dirigée alors par des français fameux, McBess et Simon Landrein.

Waiting for superman de JR Canest

Ce film marque le début de la carrière phénoménale de Jorge R. Canedo Estrada, fondateur du studio Ordinary Folk. J'ai quand même un petit faible pour son film de fin d'étude, au rythme indécent, mais le film que je vous présente ici a été tellement référencé qu'il se devait d'être dans cette liste.

La fluidité des mouvements et la simplicité d'un design efficace mais non moins marquant, est ce qui différencie ce film de tous les autres qui avaient été produits jusqu'alors. JR Canest, comme il se fait parfois appeler, montre ici qu'il est un animateur hors pair, et il continue d'impressionner grâce à des productions toujours plus complexes.

Beaucoup de films s'en sont inspirés, tellement que c'en est presque devenu une norme.

Le directeur artistique est encore Joe Mullen, et le studio qui l'a produit encore Buck...

A year in sport, de Vucko

Andrew Vucko s'est fait remarqué par quelques autre films avant de produire celui-ci mais je trouve que cette animation possède le rythme parfait.

Les coupes sont franches mais en même temps douces, les transitions sont presque invisibles, alors que pratiquement chaque plan possède une couleur différente, la musique est très présente, en parfaite harmonie avec le visuel, le design est minimal et pourtant très fort.

Cette forme de design est d'ailleurs devenu la marque de fabrique de son studio, Vucko.

Et devinez qui l'accompagne sur ce projet ?... Eh oui, JR Canest !

Mork, de Phil Borst

Phil Borst fait aussi partie de ces animateurs talentueux qui savent insuffler la vie sur les objets les plus insignifiants, comme cette sphère. Cela me fait d'ailleurs penser au premier court-métrage de Pixar, Luxo Jr., qui a été remarqué justement parce que la lampe montrait des émotions étonnement réalistes.

La musique classique, complètement décalée, rajoute une sensibilité particulière à cette très courte oeuvre d'une minute.

Ce film n'a l'air de rien mais il annonce une nouvelle ère, en 2012, faite de sphères qui tournent dans tous les sens, et d'animations abstraites, permises aussi par les avancées techniques dans les logiciels dédiés comme After Effects.

Évidemment, Phil  Borst a aussi collaboré avec Vucko sur une autre oeuvre remarquable, pleine de sphères qui tournent, The Power of Like.

FINN, de Gmunk

Gmunk est un peu la rockstar du motion design international, et ce film, qui a raflé tous les prix lors de sa sortie en 2001, est un de ses premiers.

Un film sous acide, au rythme effréné, à la musique électronique survitaminée, doit être un des films qui m'avait le plus marqué à l'époque. Quand j'ai (re)-découvert il y a quelques mois que Gmunk en était l'auteur, j'ai compris que son parcours n'était pas dû au hasard... Faites un petit tour sur son site, et vous comprendrez qu'il n'a pas chômé !

Et vous, quel est le film de motion design qui vous a le plus marqué ?

N'hésitez pas à m'envoyer un email à hello at moonpalace.fr !

Venez parler de motion design sur la newsletter mensuelle :

Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte !
Oops! Il y a eu un problème, réessayez dans quelques instants.
Photo of Alexandre Soubrier

Je suis Alexandre Soubrier, réalisateur de films graphiques, et auteur de ce site.

Suivez-moi sur Instagram