Comment et pour qui faire de l’animation - résumé des 4 techniques précédentes

Wednesday
2
February
2022
- à lire en
12
minutes
Maintenant que vous savez exactement comment faire de l’animation, voici un petit résumé des 4 techniques précédemment décrites afin de vous orienter au mieux

1. L’animation image par image

Blanche-neige et les sept nains, de Walt Disney

Vous le savez maintenant, l’animation image par image est longue et laborieuse mais en vaut vraiment la chandelle quand elle est bien réalisée. Résumons :

Avantages :

  • Permet de transcrire beaucoup d’émotion
  • Créativité illimitée
  • Autorise l’erreur et le côté imparfait
  • Aspect humain inégalable
  • Demande relativement peu de matériel

Inconvénients :

  • Demande beaucoup de travail
  • Nécessite de l’expertise
  • Long à produire

Cible :

  • Public sensible aux dessins animés
  • Public cultivé et curieux
  • Classe moyenne

2. L’animation assistée par ordinateur

Animation du studio Illo.tv

Comme vu précédemment, c'est la technique la plus courante aujourd’hui pour réaliser des films en motion design, car elle est rapide à mettre en oeuvre et accessible.

Avantages :

  • Relativement rapide à produire
  • Animations très fluides
  • Beaucoup de logiciels proposent des animations toutes faites (même Powerpoint !)

Inconvénients :

  • Côté un peu trop lisse et parfait
  • Originalité limitée
  • Capacités techniques des logiciels parfois limitées

Cible :

  • Public jeune et dynamique
  • Entreprises
  • Tous publics, selon le graphisme utilisé

3. L’animation 3D

Toy Story 3, des studios Pixar

Très chronophage, choisissez cette technique si vous souhaitez atteindre un niveau technique et créatif supérieur. Elle permet en plus de simuler la réalité, ce qui lui donne l’avantage de parfois remplacer le film ou le stop-motion.

Avantages :

  • Les visuels peuvent être très réalistes
  • Permet de se différencier facilement du fait de sa complexité
  • Créativité presque illimitée
  • Les points de vue peuvent être changés très facilement

Inconvénients :

  • Beaucoup d’étapes de production (modélisation, textures, lumières et rendu final)
  • Demande du matériel performant et cher
  • Nécessite de l’expertise

Cible :

  • Public jeune et dynamique
  • Sensible aux nouvelles technologies

4. Le Stop-motion

Wallace et Gromit, des studios Aardman

Beaucoup moins prisée par les films d’entreprise, elle est plus utilisée dans la sphère artistique du film de cinéma (courts ou longs métrages). Cliquez ici pour en savoir plus sur cette technique.

Avantages :

  • Originalité incomparable
  • Aspect fait main très régressif (rappelle nos vieux doudous) et donc très humain
  • Créativité presque illimitée
  • On peut commencer avec presque rien

Inconvénients :

  • Peut demander beaucoup de travail en amont pour un aspect professionnel (confection des modèles, des squelettes, lumières, caméras controlées)
  • Peut demander de l’expertise
  • On peut avoir besoin de beaucoup de matériel pour la confection
  • Peut très vite avoir un aspect amateur

Cible :

  • Public ouvert et curieux
  • Sensible aux arts
  • Public plus agé

Résumé du résumé

Voilà donc la base des techniques d’animation, qui vous permettra de vous faire une idée de ce que vous pouvez réaliser.

Seul le budget est capable de vous limiter dans votre créativité car aujourd’hui, la technologie la rend sans limites grâce aux imprimantes 3D, aux caméras contrôlées, aux matières modernes (pour la confection de marionnettes), ou encore aux logiciels de post-production toujours plus puissants, accessibles et évolutifs.

Alors amusez-vous !

Mais vous, vers quoi seriez-vous le plus tentés 🙂  ?

Venez parler de motion design sur la newsletter mensuelle :

Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte !
Oops! Il y a eu un problème, réessayez dans quelques instants.
Photo of Alexandre Soubrier

Je suis Alexandre Soubrier, réalisateur de films graphiques, et auteur de ce site.

Suivez-moi sur Instagram